V.L.S. 6/5



Test Verbal de Lecture Silencieuse
qui se présente sous la forme d¹un cahier de 4 pages en couleurs,
avec réponses sur le test. Il comporte 48 items.
A coté d¹items traditionnels de lecture silencieuse,
le V.L.S.6/5 propose une approche originale et multiforme
des mécanismes mis en jeu au niveau de la compréhension
et du raisonnement sur données verbales.

Il utilise des supports variés, tels que dialogues dans des bulles,
dessins, exercices de closure etc...
Il offre au psychologue qui souhaite affiner son investigation,
une possibilité d¹approche qualitative qui va au delà des indications qu¹offre un score global unique.

ETALONNAGES DISPONIBLES : 6° et 5°

AUTRES NIVEAUX D¹UTILISATION POSSIBLES :
Eventuellement CM 2
Classes d¹insertion

REMARQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION DE L¹EPREUVE :
On connait l¹importance de la maîtrise du code écrit pour l¹adaptation en 6°.
Il nous a paru utile de mettre à la disposition des psychologues,
intervenant à ce niveau, une épreuve permettant une analyse affinée du niveau atteint.
Ce test , tente, au delà du score global, de mieux distinguer 3 niveaux gradués de maîtrise de ce code.

NIVEAU 1 : ( Repères jaunes sur le test )
C¹est celui de la maîtrise élémentaire : Compréhension d¹un message simple,
capacité de rechercher une information explicitivement contenue dans le texte,
savoir associer à une question simple, l¹information qui lui correspond immédiatement.

NIVEAU 2 : (Repères bleus sur le test )
Il correspond à un stade plus élaboré d¹organisation de l¹information,
à une plus grande capacité de traitement du code.

NIVEAU 3 : ( Repères rouges sur le test )
C¹est celui de l¹utilisation raisonnée de l¹information en vue de la communication.
Capacité de réutiliser sous une autre forme l¹information collectée. d¹en contrôler la pertinence.

Ce test, n¹a pas la prétention, en 48 items,
de fixer avec assez de précision les différents niveaux de la maîtrise du langage.
L¹auteur se propose, plus modestement, d¹offrir au psychologue qui souhaite affiner son investigation,
une possibilité d¹approche qualitative qui dépasse les indications fournies par un score global unique
.

DUREE DE PASSATION : 38 MINUTES.

C¹est dans les épreuves verbales que les différences de rythme sont les plus importantes.
On constate d¹énormes écarts. Certains sujets ont terminé le V.L.S. en 20 minutes,
d¹autres manqueront de temps quelle que soit la durée proposée.
Pour déterminer un temps optimal, nous avons calculé et étalonné les performances des sujets,
de 5 minutes en 5 minutes, à partir de 20 minutes de passation.
A partir de 35 minutes, 94 % des sujets ont terminé, et sur notre dernier échantillon,
l¹étalonnage ne se modifie plus. Le temps adopté : 38 minutes,
conserve donc à ce test toute sa finesse de discrimination.
Restait un écueil. En passation collective,
comment éviter que les sujets ayant terminé avec une confortable avance,
ne perturbent la passation pour les élèves plus lents?.
Nous avons prévu, à la fin du test, des exercices supplémentaires,
qui n¹interviennent pas dans le score,
qui devraient occuper les plus rapides suffisamment longtemps
pour que le temps imparti soit utilisé sereinement par tous.

CONSIGNES

Présenter globalement l¹épreuve en précisant que ce sont des exercices
dont le but est de mieux connaître les élèves (dans le cas d¹une passation en milieu scolaire)
afin de les aider, si celà s¹avèrait nécessaire à mieux s¹adapter à l¹enseignement du français dans leur classe.
Dire, en insitant, que chacun doit travailler à son rythme, mais en l¹accèlèrant un peu.
Qu¹il ne faut pas rester bloqué sur une question dont on ne trouve pas tout de suite la réponse.
Il faut aller jusqu¹au bout du test, au mot FIN,
et qu¹alors on peut revenir au début et revoir plus longuement les questions pour lesquelles on a hésité.
Laisser quelques instants aux sujets pour feuilleter l¹épreuve.
On leur demande ensuite de regarder à la dernière page,
les questions 9 et 10, les lettres en rouge doivent se toucher, être accolées, comme dans les exemples.
On préviendra que les mots de la même famille ne comptent qu¹une fois,
et que les noms propres ne sont pas acceptés.

Quant aux exercices supplémentaires, après le mot FIN, on précisera qu¹ils ne sont pas notés,
et qu¹il ne faut pas commencer à les faire, avant d¹avoir fini tout le reste.
Pour éviter les interrogations multiples, habituelles surtout en milieu scolaire,
on peut dire que toutes les indications nécessaires sont sur le test,
et que la bonne compréhension des consignes fait partie de l¹exercice?
Ne pas répondre aux questions concernant l¹orthographe des mots.


Retour



© Tous droits réservés 1998 - Test de la Noria (30)